Dimanche 30 décembre 7 30 /12 /Déc 13:07

La confiance : Croyance spontanée ou acquise en la valeur morale, affective, professionnelle... d'une autre personne, qui fait que l'on est incapable d'imaginer de sa part tromperie, trahison ou incompétence. (CNRTL)

Définition qui m'est plus personnelle :  utopie, fantasme, rêve absurde.

La confiance, c'est une chose que je ne connais pas. Je ne sais pas, je n'arrive pas à faire confiance.

Je me dis toujours qu'un jour où l'autre, je vais souffrir, l'autre me blessera.

Un jour, un ami très proche a dit de moi "je sais qu'elle sera toujours là".
Je l'ai regardé, ébahie, stupéfaite, admirative et un peu envieuse.

Alors que j'aime profondément cet ami, je ne saurais pas dire la même chose le concernant. Je ne suis pas certaine qu'il sera toujours là.
J'ai alors réalisé qu'en lui non plus, je n'avais pas confiance. Pas cette confiance absolue, un peu aveugle; de celle qui donne des certitudes. 
Non, je ne peux pas dire en étant convaincue qu'il sera toujours là. Si j'en étais sûre, je n'aurais d'ailleurs pas peur de le perdre...

Mais alors, ça voulait dire que je doutais de sa valeur morale et affective à mon égard? 

Oui et non. 

Si consciemment, je sais que je suis importante à ses yeux; il y a toujours quelque chose en moi qui n'arrive pas à croire que l'on puisse m'aimer.
Et si "on" est en plus une personne belle à tous les niveaux; je comprends encore moins, je doute encore plus.

Si je ne doute pas de sa valeur morale, c'est justement parce que le jour où il me verra telle que je suis ( parait qu'il faut dire "telle que je me vois"...) il ne pourra plus m'aimer, il ne sera plus là.

Ce que je vois de moi est laid, disgracieux, sombre et triste. rien de bien attirant.
Chouineuse, craintive, faible et bien peu téméraire, je me considère plus comme un boulet que comme une amie.
Le nombre de soirées angoissées durant lesquelles je regarde mon téléphone sans oser déranger qui que ce soit alors que mon coeur déborde de stress, de peurs et de larmes...

Une amie m'a dit il y a peu qu'en fait, je n'avais pas confiance en autrui parce que je n'avais pas confiance en moi.

Damned! Elle a raison! Je n'ai pas, mais alors pas du tout confiance en moi. 

Qu'est ce que se faire confiance? Penser qu'on est quelqu'un de bien, quelqu'un sur qui on peut compter, quelqu'un qui met l'autre avant soi? Je ne sais pas si je suis tout ça...
Je sais pouvoir être présente, vouloir aider les autres, mais je sais aussi que c'est un leurre, un exquis moyen de ne pas voir mes failles, mes faiblesses, mes lacunes.

Avoir confiance en soi signifie un peu être pédant à mes yeux. Je ne veux pas devenir prétentieuse, ni sûre de moi. D'autant que je ne suis jamais certaine que mon aide peut être utile ni de bonne qualité.

Et si acquérir confiance en moi signifiait ne se tourner vers autrui que pour en tirer un quelconque bénéfice? Ce serait devenir bien puante...


Le chemin est encore long pour que je puisse dompter mes craintes et acquérir cette confiance qui me fait tant défaut...




Par ether-et... - Publié dans : Un peu de moi
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Calendrier

Octobre 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>

Recherche

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés