Vendredi 1 février 5 01 /02 /Fév 16:54

Pour rester dans les pêchés, j'ai envie de parler superficiel, de ces petites choses qui ne résolvent rien, qui ne m'aident pas mais que j'adore...

Je suis une impossible shoppeuse...

J'aime acheter. De tout, les courses pour le quotidien, des fournitures de maison, du linge de lit, de toilette....

Mais ce que j'aime le plus acheter, ce sont les chaussures et les sacs à main.




undefined


Ca fait déjà bien longtemps que je voue une véritable fascination aux sacs. J'aime leurs formes, leurs matières, l'originalité et la fonctionnalité de certains modèles, j'aime changer régulièrement et j'ai souvent des coups de foudres monumentaux pour des nouveautés qu'il faut abso-lu-ment que j'achète.

J'ai eu jusqu'à une soixantaine de sacs dans mes placards, mon appartement n'étant pas extensible, j'ai dû me séparer des plus anciens pour faire la place nette pour les nouveaux venus.
Alignés sur une étagère du dressing comme des élèves en rang se rendant à la cantine, ils trônent fièrement ;empaquetés dans leur sac anti poussière.
Je les regarde, les sors, jes essaye et les réessaye souvent, pour me souvenir mieux de ces merveilles qui s'entassent sur "l'étagère des sacs".

J'aime les porter à la main, assorti à mon manteau ou à ma veste, il termine une tenue avec chic. Lorsque j'ai un sac porté main, je me tiens d'une manière différente, plus droite, plus fière.
Si je porte mon sac au bras, juste à la pliure du coude, j'ai tendance à sortir mes épaules et mes seins, je me sens plus sûre de moi.
Le sac porté épaule est celui que j'affectionne le moins. Plus pratique qu'esthétique, il reste malgré tout mon allié indispensable des matinées de travail durant lesquelles je cours, je gravis les escaliers, je monte et descends de la voiture...

Aujourd'hui, il me reste une vingtaine  de sacs, de mes marques favorites: Lamarthe, Sequoia, Furla. J'alterne en fonction de mes humeurs, de mes tenues, de mes envies comme certains assortissent leurs cheveux au reste de leur tenue.



Ce qui est nouveau, en revanche, c'est la passion des chaussures.
Jusqu'il y a peu, je n'accordais pas beaucoup d'importance à ces que mes pieds portaient.




IMG_0598-copie-1.JPG

Complexée depuis l'adolescence par une déformation qui m'amenait à haïr cette partie de mon corps; je ne tenais absolument pas à mes soucier de mes petons...

Tout a changé un après midi de cet été durant lequel je me promenais avec deux amies. Stoppée par la vitrine d'un magasin de chaussures, bien décidée à dépenser des sous, je suis entrée dans la boutique, suivie de mes deux acolytes.
Nous étions dans une caverne d'Ali Baba, où que je puisse regarder, je ne voyais que des splendeurs, des talons magnifiques, des cuirs lisses et souples, des satins chatoyants...
Poussée à l'audace par une vendeuse experte et connaisseuse, j'essaie une paire, puis deux. Et je trouve la paire qu'il me fallait. Amoureuse pour la première fois d'une paire de chaussure, je sors du magasin auréolée de bonheur et allègée d'une jolie somme!

Depuis, chaque fois que je passe devant cette boutique; et c'est impressionnant comme étant située loin de chez moi je peux être fréquemment amenée à passer devant alors que je n'ai rien à faire dans le quartier, je pousse la porte vitrée, essaie quelques paires, et repars avec un ou deux sacs.

Ces chaussures sont devenues mes bébés, je les bichonne comme jamais je n'en ai jamais soignée aucune. J'ai fais la connaissance du cordonnier qui exerce à côté de chez moi et suis devenue une très bonne cliente. Il m'accueille avec un grand sourire, quelques mots charmeurs, s'extasie devant les merveilles que j'ai encore dégotté et me gratifie d'un carambar pour ma sortie du magasin.
Semellage, embauchoir, cirage de pro ou brosse à reluire, je suis devenue par ricochet une accro du cordonnier!

J'aime voir mon pied prisonnier de ces chaussures, je les vois comme des bijoux qui embellissent cette partie si longtemps négligée. 
Le galbe de la jambe, la cambrure du pied, de face, de profil, tout est étudié. Jusqu'à la stabilité du talon qui se fait de plus en plus haut au fur et à mesure que je m'enhardis dans mes achats.
La silhouette est métamorphosée par une belle chaussure; tant par le maintien naturel dû à la hauteur du talons que par la fièrté de porter ce que l'on affectionne.

Je mets un point d'honneur à choisir des marques qui ne traumatisent pas trop ma déformation, m'évitant ainsi de souffrir et qui me permettent d'enfiler avec délice et sans appréhension aucune mes bijoux de pied.
La grande découverte fut Chie Miahara; créatrice japonaise qui, à travers ses chaussures, nous transmet un héritage. Son peuple fut tellement traumatisé par ces compressions barbares de leurs petons qu'elle fait des chaussures qui, au delà d'un esthétisme certain, d'une originalité plus qu'attrayante, sont de véritables chaussons pour pieds fragiles comme les miens.
J'en possède aujourd'hui 4 paires, de la botine à talon moyen pour travailler à la botte mi-mollet à talon de 10 cm en passant par un entre deux gris tout en classe pour sortir ou me promener en ville.

Un passage à Londres cet été m'a apporté une petite merveille d'originalité en faisant les soldes chez Aldo sur Candem Street. Des escarpins en satin noir plissé, parsemé de petites fleurs muticolores...
Difficilement mettable cependant, je n'ai pas encore eu l'occasion de voir l'effet qu'elles feraient avec une jolie tenue...
Et ma dernière acquisition; de magnifiques escarpins Sonia Rikiel en daim fauve, avec un vertigineux talons en forme d'étoile, une semelle surelevée. Un véritable écrin pour mes pieds dont on ne voit plus l'immonde diffomité, audacieusement dissimulée par le daim velouté.

Je me suis promis de me calmer avec les chaussures, mon dressing ayant toujours le même problème qu'avec les sacs à main: il n'est pas extensible...

D'autant qu'il ne contient pas uniquement des sacs à main et des chaussure, mais aussi une quantité phénoménale de vêtements en tout genre, qui, une fois acheté seront plus ou moins souvent portés.

Mais c'est encore une autre histoire....

Par ether-et... - Publié dans : Un peu de moi
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Calendrier

Octobre 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>

Recherche

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés