Jeudi 26 mars 4 26 /03 /Mars 14:16
Je disais précédemment pour ceux qui lisent le blog (à ce sujet, un commentaire est toujours bienvenu, et là, je ne vois plus rien depuis belle lurette...) que j'avais repris contact avec mon demi frère.

Bien que cordiaux, nos premiers mail furent tout de même entachés par ce passé que nous avons l'un et l'autre besoin d'exorciser ensemble.
Moi, pour enterrer définitivement les peines et les larmes. Pour trouver les réponses, ou à défaut, tenter de comprendre un peu.
Lui, peut être pour parvenir à se pardonner un jour cet acte qu'il ne parvient à oublier.

Depuis, et à ma grande surprise, nous échangeons régulièrement. C'était ma condition sine qua non pour envisager une rencontre face à face. Apprendre à le connaitre, à le découvrir. Savoir qui est devenu ce grand couillon déguingandé qu'il était. Savoir si il est encore dangereux, tuer mes craintes avant d'être face à face.

Je le découvre doucement, entre méfiance et curiosité. Parfois, même une pointe de tendresse surgit; à la ponctuation d'une phrase qui me touche.
Doucement, je me laisse apprivoiser, allant jusqu'à ponctuer ma dernière missive d'une bise qui était jusque là impensable.

Aujourd'hui, je lui ai donné l'adresse de ce blog. Pour qu'il comprenne, peut être pour qu'il se souvienne, pour qu'il découvre cette thérapie aussi. Celle qui m'a donné le jour une deuxième fois.
Pour que peut être il ose aussi se mettre en danger pour lui au lieu de contre lui.
Pour que peut être il donne sa chance à son enfant qu'il semble aimer plus que tout et qui a déjà trop souffert.
Pour lui donner le dernier rempart à celle que je suis vraiment, comme en réponse à la phrase qu'il m'a faire qui m'a le plus touchée "j'aimerais enfin connaitre ma petite soeur".


Je sais que certains ne comprennent que mal que ma démarche à son égard était celle du pardon. De ce pardon qu'on ne met pas au conditionnel.
Je ne lui ai pas dit mes souffrances, mes batailles ou mes peines pour le diminuer ou augmenter sa culpabilité.
Je lui ai dit pour qu'il sache. Parce que quelque part, ce passé lui appartient un peu aussi.

Alors que peut être, il va venir lire ce blog, j'ai une forme de crainte. Et si c'était trop dur, il ne se souvient pas de tout, et si mes mots étaient trop crus?

Malgré ces craintes, je ne modifierai pas la vérité. Même si elle fait mal, c'est ce qui a été. Au fil du blog, on lit le changement, les progrès. Il n'y a pas que la douleur et les galères.
Il veut connaitre sa petite soeur. C'est ça sa petite soeur.

Ensuite; on continue à avancer... A changer le "il" qu'il était en "demi frère"...
Par ether-et... - Publié dans : Viols et conséquences
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Calendrier

Octobre 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>

Recherche

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés